La course continue bien après l’Arche…

Pâtes au petit épeautre sur soupe de betterave
(Recette de Théophile)

Qu’est ce que la fenêtre métabolique?

Il s’agit de ce moment post effort où vous êtes à la fois en état de vulnérabilité accrue, et en état de réceptivité accrue à l’assimilation nutritionnelle réparatrice.

Lorsque vous terminez un effort, un entrainement ou une course, votre organisme vient de subir un stress intensif. Vous êtes fragilisés.

Vos stocks de glycogène sont épuisés, vos cellules sont déshydratées, attaquées par les radicaux libres, vidées de leurs nutriments, votre organisme est en acidose et l’état des neurotransmetteurs sérieusement perturbé…

C’est aussi le moment où vos muscles libèrent le maximum de glut 4 (capteurs de glucose au niveau musculaire), permettant une meilleure assimilation des glucides consommés et donc une meilleure réparation des tissus et autres fonctions de l’organisme. Profitez en pour donnez à votre corps ce dont il à besoin!!

L’alimentation post effort est primordiale, pourquoi ?

Vous venez de courir 2, 5, 6, 7, 10 heures… Vous avez subi des écarts de températures élevés, pendant ce laps de temps vous avez ingéré une alimentation très sucrée et acide, (gels, barres…), vous avez peut être manqué d’eau parfois, votre organisme (et votre mental) a subi une grosse charge de stress.

Votre circulation sanguine a été fortement abaissée au niveau intestinal, et rénal. Votre foie est chargé de toxines…

Tout cela constitue les ingrédients parfaits à la détérioration de votre paroi intestinale, maitresse de votre immunité (70% des cellules immunitaires y logent!)

Ainsi endommagé, votre intestin abimé devient perméable  et laisse donc passer toutes les toxines que vous ingérez, au travers de ce que vous consommez (vin, bière, fromage acide, charcuterie, ) ou autres virus ou bactéries passant par là.

Et que se passe t’il ensuite ?

L’arrivée massive de toxines mets votre organisme en alerte, il se défend, tente de se protéger en produisant une réaction inflammatoire. C’est le début des petits bobos…tendinites, blessures musculaires, problèmes de peau, grippes, fatigue, irritabilité…

La ration de récupération joue un rôle majeur dans la prévention des blessures et des dysfonctionnements métaboliques.

Que faire?

Dès l’arrêt de l’effort, dans les 30 minutes, consommez une ration de récupération composée de glucides et de protéines (3 parts de glucides pour 1 de protéine environ).  Concrètement, cela peut être un lait végétal + 1 banane, quelques fruits secs et amandes. Si vous êtes en déplacement, une boisson de récupération à base de protéines végétales ( pois, riz, chanvre). Si vous êtes au milieu de nulle part, que vous avez oublié d’emmener de quoi faire, cueillez un fruit, ou arrêtez vous à la station service acheter un jus de fruit…il y a toujours une solution pour donner de quoi RESTAURER votre organisme.

Exemple de menu post course :

•          Salades de crudités avec germe de blé ou levure de bière + graines courge, chanvre, noix, raisins secs, huiles colza + lin + pomme de terre + omelette aux champignons + sorbet ou yaourt végétal.

•          Crudités + germe de blé ou levure de bière + galette bretonne épinards, oeuf + crêpes sucrées.

•          Salade d’anchois, noix, tomates, avocats+ pommes de terres + dessert graines de chia+ lait végétal et compote.

Remerciez votre corps, en lui donnant les bonnes choses, au bon moment 🙂

Smoothie kiwi, pomme, avocat, feuillu (blette ou chou frisé ou autre…)

Marie-Noëlle Bourgeois

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close